Les solutions pour augmenter son prêt immobilier en cours

Peut-on augmenter
son prêt immobilier en cours?

Un prêt immobilier est souvent contracté pour financer l’acquisition d’un bien immobilier. Cependant, lorsque de nouvelles dépenses sont nécessaires, la somme prêtée peut être insuffisante. Si des travaux sont nécessaires, augmenter le montant d’un prêt immobilier peut s’avérer utile. Voici les solutions pour obtenir une enveloppe supplémentaire pour son projet immobilier.

Augmenter le montant de son prêt immobilier

Pour financer des travaux ou l’achat d’équipements pour votre logement, vous pouvez demander à votre banque de réévaluer le crédit en cours.

La révision du montant pour un prêt immobilier modulable

Si vous avez contracté un prêt immobilier modulable, vous pouvez justement revoir le montant des mensualités à la hausse ou à la baisse. Si vous avez besoin d’une somme supplémentaire, vous pourrez donc les réduire au maximum pour dégager les fonds utiles à la réalisation de votre projet immobilier. Cette flexibilité vous permet d’ajuster le remboursement de votre prêt en fonction de vos besoins financiers.

Consultez votre offre de prêt pour savoir si elle contient une clause de modularité des échéances. Si elle est présente dans ce document, vous pourrez faire évoluer votre crédit immobilier afin de dégager la somme nécessaire pour le projet dans le logement acquis. Pour mettre en œuvre la modularité des échéances, vous devrez contacter votre banque et lui présenter votre projet. Votre conseiller bancaire vous expliquera les démarches à suivre et les conditions applicables.

Augmenter les mensualités du prêt immobilier

Comme pour le prêt initial que vous avez contracté, l’établissement financier étudie votre capacité de remboursement pour s’assurer que vous serez en mesure de rembourser en cas d’augmentation de votre emprunt. Son rôle consiste à s’assurer que les nouvelles mensualités seront adaptées à vos ressources et que le reste à vivre sera suffisant. La banque ne pourra pas augmenter le montant de votre prêt si votre taux d’endettement est supérieur à 35 %. 

Si votre capacité d’emprunt est trop faible, la banque pourra refuser puisque les risques d’impayés des échéances de remboursement ou de surendettement sont conséquents. Elle pourra donc vous inviter à réduire vos charges avant un nouvel examen de votre situation. De cette façon, votre dossier sera plus convaincant et vous pourrez augmenter le montant de votre prêt pour couvrir vos dépenses supplémentaires.  

Lorsque vous demanderez à votre banque de réévaluer votre crédit, elle examinera la valeur actuelle de votre logement et déterminera la différence entre cette valeur et le montant restant à rembourser sur votre prêt hypothécaire. Cette différence correspond à l’équité. – 

En utilisant cette équité supplémentaire comme garantie, la banque peut vous accorder un montant sous forme de prêt hypothécaire. Vous pouvez utiliser ces fonds pour financer vos travaux de rénovation, l’achat d’équipements ou toute autre dépense liée à votre logement. 

La réévaluation de votre crédit peut offrir plusieurs avantages. Tout d’abord, vous n’avez pas besoin de contracter un nouveau prêt distinct pour financer vos projets. Au lieu de cela, vous pouvez ajouter le montant supplémentaire à votre prêt hypothécaire existant et le rembourser rapidement avec vos versements mensuels.

Augmenter son apport personnel

Pour obtenir une augmentation de votre prêt immobilier en cours, vous pouvez présenter un nouvel apport personnel. Lors d’une demande de crédit pour un projet immobilier, l’établissement bancaire exige un apport personnel d’au moins 10 % afin de couvrir les frais de notaire ainsi que les autres charges liées à cet emprunt. Si vous disposez d’une somme plus importante, vous pourrez obtenir un prêt d’un montant plus élevé.

L’augmentation de votre prêt en fonction de votre nouvel apport personnel est soumise à l’approbation de la banque. Elle examinera votre situation financière globale, y compris votre capacité de remboursement, avant de prendre une décision.

Les prêts aidés sont considérés comme des apports personnels dans le cadre d’un prêt immobilier. En contractant un Prêt à Taux Zéro ou un Prêt Action Logement, vous pourrez revoir le montant de vos mensualités à la hausse.

Le regroupement de crédits

Si la banque décline votre demande d’augmentation de votre prêt immobilier, vous pouvez vous tourner vers le rachat de crédits. Cette opération permet de réunir l’ensemble de vos dettes, à savoir aussi bien votre prêt immobilier que votre prêt personnel, votre crédit auto, votre crédit à la consommation et votre découvert bancaire. De plus, vous pouvez négocier une nouvelle réserve d’argent pour réaliser des travaux ou des aménagements dans votre logement. 

En signant votre nouveau contrat de prêt, vous bénéficiez d’une nouvelle enveloppe financière. Cependant, la durée de remboursement et le taux d’intérêt peuvent être amenés à évoluer.

Contracter un prêt travaux

Si votre demande d’augmentation de prêt immobilier concerne des travaux, vous pouvez recourir à un prêt travaux. Ce crédit affecté est réservé à l’achat des matières premières, au paiement des prestataires chargés de réaliser les travaux prévus. Les factures correspondantes doivent être conservées car elles devront être transmises à l’établissement bancaire. La banque peut exiger certains documents supplémentaires lors de votre demande de prêt travaux. Ces documents peuvent inclure des devis détaillés des travaux, des plans ou des dessins techniques, ainsi que d’autres informations spécifiques sur la nature des travaux à réaliser.

La durée de ce type d’emprunt ne peut excéder 10 ans. Selon vos capacités de remboursement, la banque pourra toutefois adapter le montant des mensualités. 

Discuter des conditions d’emprunt avec sa banque

Quel que soit le prêt immobilier contracté, vous pouvez rencontrer votre conseiller bancaire pour faire part de vos nouveaux besoins. Dès lors que les deux parties sont d’accord, le contrat de prêt immobilier peut être modifié. Si vos capacités financières le permettent, vous pourrez augmenter le montant de votre emprunt. 

Lorsque vous envisagez d’augmenter le montant de votre emprunt immobilier, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs. Tout d’abord, vous devrez évaluer votre capacité à assumer des mensualités plus élevées en fonction de vos revenus actuels et de vos autres charges. Assurez-vous que vous pourrez rembourser confortablement le nouvel emprunt sans mettre votre santé financière en péril. 

Une fois que vous avez évalué vos capacités financières, vous pouvez prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire pour discuter de votre intention d’augmenter le montant de votre emprunt.

Abonnement

La Newsletter 110% immo !

Pas de spam seulement de l’amour ! Abonnez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de l’actualité de l’immobilier et profiter de conseils professionnels sur des sujets ciblés.

110% Le blog

Parcourez tous nos articles et conseils avant de vous projeter à travers nos plus belles histoires communes, illustrées et commentées.